dimanche 8 décembre 2019

Amérique du Nord


Encyclopédie du voyageur indépendant en Amérique du Nord

Un pont entre deux continents





Statue de la Liberté (1886) - New York City, NY
source J.M. Zaninetti, 2012

 

Ambiance : "I get around" - The Beach Boys - 1964

 

Ce blog est une invitation au voyage adressée au connaisseur francophone qui veut organiser lui-même son voyage en Amérique du Nord en-dehors des sentiers battus et à tous ceux qui souhaitent approfondir leur connaissance des États-Unis et du Canada. Ce blog est en construction, et sa rédaction progresse de l'Ouest vers l'Est. Tout le continent n'est pas encore décrit. Restez en contact pour suivre ses mises-à-jour.



Hôtel Prince de Galles, Parc national des Lacs Waterton, Alberta, Partie canadienne du Parc International de la Paix Waterton-Glacier, site inscrit à l'inventaire du patrimoine naturel mondial de l'humanité (UNESCO, Canada - USA)

Source: J.M. Zaninetti, 2016
 
Ces deux pays jumeaux partagent avec nous une histoire commune et une communauté de valeurs fondées sur la démocratie et le respect des libertés individuelles. C'est pourquoi organiser son voyage par ses propres moyens aux États-Unis et au Canada a pour nous une saveur de liberté toute particulière. L'Amérique du Nord est aussi exotique et fascinante pour nous autres, francophones qui avons été bercés de musiques Rock & Folk, biberonnés aux Westerns et autres films hollywoodiens, et qui jouissons de la facilité du voyage aérien et de simplification des formalités de passage aux frontières. Nous avons tous appris la langue anglaise et nous nous sentons prêts à partir par nos propres moyens à l'assaut de ce vaste continent comme de hardis pionniers...



Lac Martin, Breaux Bridge, Louisiane, USA
source J.M. Zaninetti, 2011




Le blog ne s’intéresse pas aux contingences du vivre et du couvert. Chacun est libre de s’organiser comme il l’entend, qu'il campe, qu'il recherche les motels à prix économiques ou qu'il fréquente exclusivement les lodges les plus prestigieux. Notre expérience en la matière est trop contingente et trop ponctuelle pour être représentative de l'offre disponible. De surcroît, nos choix sont conditionnés par nos goûts personnels qui ne sont pas ceux de tout un chacun. Surtout, l’offre commerciale en la matière évolue sans cesse, de sorte que toute information que je pourrais donner serait vite obsolète. On trouve tous les renseignements utiles à la préparation du voyage sur des sites spécialisés, tel que TripAdvisor.


Bisons dans les Badlands, Dakota du Sud, USA
source Wikipedia


 
Par contre, le blog s’intéresse particulièrement au Roadtrip, au voyage indépendant par la voie routière, ce qui requiert de s'intéresser aux distances et aux temps de route pour se rendre d’un site de visite à un autre et organiser son circuit dans les délais prescrits par la durée totale du voyage. Il propose aussi des suggestions d’itinéraire qui n’ont d’autre ambition que de stimuler l'imagination du voyageur farouchement indépendant et non-conformiste qui veut s’organiser par lui-même et faire un pas de côté pour découvrir l'Amérique autrement.

Ce blog entend aider tous ceux qui envisagent d'organiser leur voyage aux États-Unis et au Canada par eux-mêmes de manière cohérente grâce à une information correcte sur les sites et destinations de cette région immense et sur l'agencement réaliste des étapes pour que leur voyage ne se transforme pas en une succession d'étapes trop longues. 




Panorama des Chutes du Niagara depuis le Canada - Niagara Falls, ON-NY, Canada - USA
source Erwin Meier via Wikimedia

Il s'adresse aussi à ceux qui, ne voulant pas faire le voyage de "Mr Tout-le-Monde", décident de faire un circuit totalement différent suivant leurs propres préférences. Il est fondé sur l’expérience de mes voyages passés dans cette partie du monde. C’est un dictionnaire amoureux qui reflète mes coups de cœur pour telle ou telle région, tel ou tel parc ou monument national, ou tel ou tel autre site. Il ne prétend pas à l’exhaustivité. 


Le blog est illustré autant que possible par les clichés photographiques que j'ai pris sur le terrain à l'occasion d'années de voyage dans cette région du monde, mais il n'est pas limité aux seules destinations que j'ai visitées. Le développement de banques d'images de qualité en libre accès sans but lucratif dans le domaine public telles que la fondation Wikimedia m'a permis de documenter des sites et destinations que je n'ai pas visités moi-même. Si toute notre connaissance ne découlait que de notre propre expérience, nous ne saurions pas grand-chose. Pour ces articles complémentaires, je m'appuie sur une large documentation dont je dispose, notamment une collection de Guides Moon régionaux détaillés. L'ajout de ces articles supplémentaires permet une couverture systématique du territoire.


Parc national Great Sand Dunes, Colorado, USA
Source : J.M. Zaninetti, 2015


Le site ambitionne d’être une sorte de guide alternatif pour tous les amoureux de la nature et de l’histoire de l'Amérique du Nord qui veulent voyager autrement, en dehors des sentiers battus et de l’itinéraire prescrit par les grands guides de voyage francophones. 

Organisation du blog



Ce blog comporte 558 articles publiés à ce jour.

 

73 "roadtrips" (itinéraires routiers) ou "railtrip" recommandés à la découverte de l'Amérique du Nord




1937 billboard proclaiming, “World’s Highest Standard of Living.”
source Flickr

Les suggestions d'itinéraires sont recensées sur les têtes de chapitre transversales ou les états concernés. Un Index des Itinéraires, réparti en cinq des six grandes régions qui ont été entièrement ou partiellement traitées, recense l'ensemble des suggestions.

Carte Interactive des états et provinces





Carte Interactive des États et Provinces décrites dans ce blog
Conception et réalisation J.M. Zaninetti à l'aide des outils Google

Mode d'emploi : zoom avec les boutons ou la molette de la souris, déplacement à la souris (clic gauche tenu).

Cliquer sur l’icône ouvre la fiche descriptive avec le lien vers la page de l'état ou de la province recherchée (là où elle existe)



Des têtes de chapitre transversales


La subdivision du territoire nord-américain en états et provinces dans le cadre des états fédéraux que sont les États-Unis et le Canada suffit en général à présenter les destinations en commençant par la tête de chapitre de l'état où elles se situent. Il y a cependant quelques exceptions.


Authentique Steamboat Natchez 9 sur le Mississippi - New Orleans, LA
source, J.M. Zaninetti, 2014 



1. Un article introduit au voyage dans la vallée du Mississippi, le "Grand Fleuve" des Grandes Plaines et du Sud des États-Unis qui traverse 10 états.




Paysage du Glen Canyon traversé par le fleuve Colorado
source J.M. Zaninetti, 2015

2. Aux États-Unis d'Amérique toujours, un article transversal introduit la découverte de la région colorée des "Four Corners", destination touristique la plus prisée de l'Ouest Américain avec le Grand Canyon et les grands parcs nationaux de l'Utah par exemple, qui se trouve à cheval sur le territoire de quatre états.



Lac Bow, parc national de Banff, Alberta
Source : J.M. Zaninetti, 2016


3. Au Canada, les parcs nationaux des montagnes rocheuses sont la destination touristique phare du pays. Ces parcs se situent sur la frontière entre les provinces d'Alberta et de Colombie Britannique. Vous pouvez donc commencer par l'article transversal que je consacre aux parcs nationaux des Rocheuses Canadiennes qui sont le premier but de voyage dans cette partie du monde. 



Baie de New York
source J.M. Zaninetti, 2012


4. New York est une métropole immense, étalée sur plusieurs états, New York et New Jersey en premier lieu, mais aussi le Connecticut. Un article introductif permet de présenter la région et son organisation, les articles qui détaillent ses incroyables richesses et de proposer diverses idées d'organisation de séjour dans la "ville qui ne dort jamais" et d'itinéraire à de pas manquer aux environs. 



Grand Prismatic, parc national de Yellowstone, Wyoming, site inscrit à l'inventaire du patrimoine naturel mondial de l'humanité (UNESCO)

Source: J.M. Zaninetti, 2010


5. Première aire protégée inscrite à l'inventaire du patrimoine naturel mondial de l'humanité par l'UNESCO, l'exceptionnel parc national de Yellowstone se situe à la jointure entre les trois états, le Wyoming à titre principal, mais aussi le Montana et l'Idaho dans une moindre proportion.
 
D'autres articles suivront au besoin... 
 




Sites et destinations de voyage


Actuellement, 65 articles régionaux sont consacrés à la découverte de l'Ouest Canadien.
407 articles régionaux sont consacrés pour le moment à des destinations des États-Unis d'Amérique.


Quand vous voulez préparer un voyage dans l'une des régions visitées dans ce blog, mais que vous ne savez pas trop par où commencer, je vous conseille de commencer par lire l'article introductif transversal décrivant l'état américain ou la province canadienne qui vous intéresse, qui présente la région avant d'aller plus avant dans les différents articles consacrés aux destinations touristiques de la région considérée. Pour trouver ces articles introductifs, il suffit de suivre les mots-clés "transversal", "état" ou "province".


Ouest des États-Unis

 

Carte des états de l'Ouest des États-Unis par M. F. Maury
source The New International Encyclopædia, v. 19, 1905, via Wikimedia


On dit que l'Ouest Américain commence au-delà du méridien 100°W. Le cinéma hollywoodien a construit la mythologie du Vieil Ouest autour de peu de choses, les guerres indiennes, les garçons vachers et les hors-la-loi de la seconde moitié du 19e siècle, avec l'omniprésence d'une nature impériale, partagée entre déserts et montagnes, avec des reliefs hardis et des panoramas grandioses. On trouve ce Vieil Ouest dans les états de l'Ouest Intérieur, même si une bonne part de la mythologie est en réalité née dans les états des Grandes Plaines qui ne jouissent pas des paysages spectaculaires des montagnes de l'Ouest. La côte Pacifique nous raconte une histoire différente, beaucoup plus récente, notamment la Californie, dont la mythologie raconte l'histoire de la métamorphose d'une Amérique impériale et conquérante en une nation plus démocratique en proie au doute culturel dans la seconde moitié du 20e siècle.

On peut répartir les états de l'Ouest américain en trois sous-régions.

Le Sud-Ouest Intérieur, pays des rochers rouges




Parc national tribal Navajo de Monument Valley, Utah - Arizona

Source: J.M. Zaninetti, 2011

La région du Plateau du Colorado est une exception au découpage du blog en états. Les "Four Corners" forment une région d'un intérêt touristique exceptionnel dont les nombreuses destinations se répartissent entre quatre états, Arizona, Utah, Colorado et Nouveau Mexique, qui se rejoignent en un seul point. Cette région de déserts rouges est constituée de hauts plateaux sédimentaires découpés par la vallée du fleuve Colorado qui y a creusé son Grand Canyon en Arizona. Commencez donc par consulter l'article consacré
au Plateau du Colorado pour trouver les idées de circuit passant par le Grand Canyon.

Les cinq états du Sud-Ouest intérieur font partie des destinations les plus recherchées par les visiteurs internationaux.


Grand Canyon du Colorado vu de la Watchtower (South Rim), Arizona, site inscrit à l'inventaire du patrimoine naturel mondial de l'humanité (UNESCO)

Source: J.M. Zaninetti, 2015


1. Arizona, 17 articles.




Pueblo de Taos, Nouveau Mexique, site inscrit à l'inventaire du patrimoine culturel mondial de l'humanité (UNESCO)

Source: J.M. Zaninetti, 2015
 
2.
Nouveau Mexique 17 articles




Maroon Bells & Lake à proximité d'Aspen, Colorado

source Wikipedia

3. Colorado, 16 articles.


Delicate Arch, symbole de l'Utah 
source Wikipedia


4. Utah 18 articles.  
 


Bellagio et Ceasar's Palace, Las Vegas, Nevada
source Wikipedia


5.  Nevada 11 articles. Bien que cet état ne soit connu principalement que pour Las Vegas, il offre bien d'autres destinations de découverte "en pleine nature".



Côte Pacifique



Les trois états de la Côte Pacifique ne ressemblent pas du tout au reste de l'Ouest américain, mais autant la Californie est célèbre, autant l'Oregon et le Washington sont injustement méconnus.



Vallée de Yosemite, Californie, site inscrit à l'inventaire du patrimoine naturel mondial de l'humanité (UNESCO)

source Wikipedia 

1. Californie 28 articles sont consacrés à l'état le plus médiatisé de l'Ouest Américain.



John Day Fossil Beds National Monument, Oregon
Source J.M. Zaninetti, 2009

2. Oregon 13 article.



Parc national du Mont Rainier, prairies subalpines de Sunrise, état de Washington à proximité de Seattle

Source: J.M. Zaninetti, 2009

3.
Washington 8 articles.



Pays du Grand Ciel





Old Faithful Geyser, parc national de Yellowstone, Wyoming, site inscrit à l'inventaire du patrimoine naturel mondial de l'humanité (UNESCO)

Source: J.M. Zaninetti, 2010



Les 3 états du Nord-Ouest intérieur forment le "Pays du Grand Ciel". On se rend dans cette partie de l'Ouest Américain principalement pour visiter le Parc National de Yellowstone qui se situe à la jointure entre les trois états.



Green River Lake, Wyoming
source Summitpost


1.
Wyoming, 17 articles.




Parc national de Glacier, Montana, site inscrit à l'inventaire du patrimoine naturel mondial de l'humanité (UNESCO)

Source: J.M. Zaninetti, 2010


2. Montana 8 articles.





Stanley, Sawtooth National Recreation Area, Idaho
Source Wikipedia


3. Idaho 6 articles.  


L'Alaska est un monde à part 




Baleine à bosse jaillissant hors de l'eau dans le Lynn Canal, Alaska
source Gillfoto via Wikipedia (20-08-2014)


L'Alaska ne ressemble à aucun autre état des États-Unis d'Amérique. Séparé des 48 états limitrophes par le Canada, c'est leur seul territoire arctique, avec une population très clairsemée et d'immenses espaces naturels encore vierges. C'est "la dernière frontière" où l'on peut s'aventurer "Into the Wild" dans la nature impitoyable de ces terres arctiques. Cet état singulier est décrit dans ce blog au travers de 10 articles.

 

Grandes Plaines du Middle West

 

Carte des états du Middle West des États-Unis par M. F. Maury
source Maury's New Elements of Geography for Primary and Intermediate Classes (1907) via Wikimedia

Les Grandes Plaines centrales sont la partie la moins touristique du territoire américain. Étendues des Grands Lacs à l'est jusqu'aux confins arides de l'Ouest Américain, les grandes plaines ont fait l'objet d'une colonisation agricole agressive au 19e siècle. La plupart des événements mythiques du Vieil Ouest se sont produit dans les Grandes Plaines. On y trouve un grand nombre de sites et de villes emblématiques de l'histoire américaine, souvent très espacés malheureusement. Notre blog entend rendre à ces vastes régions leur juste place et combler une grosse lacune. En effet, les guides de voyage francophones consacrés aux États-Unis d'Amérique négligent presque totalement de documenter ces destinations. 

Les états du Middle West sont documentés dans les chapitres suivants : 

Une tempête roule sur les plaines - Theodore Roosevelt Natl. Park

1. Dakota du Nord, 4 articles.

 
Badlands National Park, Dakota du Sud
source Goodfreephotos



2. Dakota du Sud, 8 articles



Scotts Bluff National Monument, Nebraska
source Wikipedia 


3. Nebraska 4 articles.




Panneau signalant l'approche de Dodge City, KS
source Visit the USA

4. Kansas 4 article.


Missouri State Capitol - Jefferson City, MO
source Wikipedia

5. Missouri 6 articles. 


Chicago, Illinois - Lakefront vu de l'Adler Planetarium
source Wikipedia 


6. Illinois 7 articles.  



Capitole de l'Iowa - Des Moines, IA
source Wikipedia 


7. Iowa, 3 articles.



Split Rock Lighthouse - Lake Superior North Shore, Minnesota
source Wikipedia 

 
8. Minnesota, 6 articles. 



Devils Island - Apostle Islands Natl. Lakeshore, WI
source Wikipedia


9. Wisconsin, 6 articles.




10. Indiana, 6 articles. 


Pictured Rocks Natl. Lakeshore - Munising, MI
source NOAA Photo Library via Wikimedia



11. Michigan, 9 articles.




Brandywine Falls - Cuyahoga Natl. Park - Ohio
source Wikipedia

12. Ohio, 9 article.


Entrée naturelle - Mammoth Cave Natl. Park, Kentucky
source Wikipedia

13. Kentucky, 6 articles. 



 

 Sud des États-Unis

 

 

Carte des états du Sud des Etats-Unis par M. F. Maury
source Maury's New Elements of Geography for Primary and Intermediate Classes (1907) via Wikimedia

Les états du Sud des États-Unis se situent pour l'essentiel sur les rivages de l'Océan Atlantique et du Golfe du Mexique au sud du parallèle 36°30'N. Cette vaste région a une grande importance aux États-Unis. Son histoire est singulière et sa culture distinctive en font un monde à part. On distingue le Vieux Sud, encore marqué par le souvenir de son économie esclavagiste et les traumatismes de la Guerre de Sécession et du Mouvement des Droits Civiques et le Nouveau Sud urbain et moderne qui tourne le dos au passé pour être la région la plus dynamique des États-Unis aujourd'hui que le "rêve californien" est sévèrement écorné. En dehors de quelques états du Sud Profond qui tardent à tourner la page d'un passé qui ne passe pas comme la Louisiane, le Mississippi et l'Alabama, on trouve un mélange du Vieux Sud et du Nouveau Sud dans un peu tous les états de la région en proportions variables. Les traces du Vieux Sud se font discrètes en Floride et au Texas, état charnière qui est aussi caractérisé par la transition entre le Sud et l'Ouest, deux régions culturelles très contrastées. Le "Nouveau Sud" semble l'emporter en Géorgie, au Tennessee ou en Caroline du Nord, mais il n'y a pas besoin de gratter beaucoup le vernis urbain pour que le côté Vieux Sud de ces états ne ressorte très vivement. La situation est inverse dans les autres états, même si des métropoles climatisées présentent déjà les aspects caractéristiques des villes du Nouveau Sud un peu partout. On visite le Sud principalement pour son patrimoine historique et culturel, mais aussi un peu pour ses beautés naturelles, et son littoral aux eaux tièdes.


Chandler, Oklahoma, petite ville typique sur l'ancienne Route 66
source Wikipedia


1. Oklahoma, 3 articles. 



Mission San José (1720), San Antonio, Texas
source J.M. Zaninetti, 2011 


2. Texas 12 articles.



Jackson Square, ancienne Place d'Armes et Cathédrale St Louis - La Nouvelle Orléans, LA
source J.M. Zaninetti, 2009



3. Louisiane, 8 articles.


La "Route du Blues" traverse le Mississippi - Clarksdale, MS
source J.M. Zaninetti, 2011


4. Mississippi 8 articles.


L'Arkansas se surnomme lui-même "l'état naturel" - Petit Jean State Park
source Wikipedia 


5. Arkansas 4 articles. 


Mobile (1702), première fondation coloniale sur le territoire de l'Alabama
source J.M. Zaninetti, 2009



6. Alabama, 5 articles.



Parthenon - Nashville, TN
source J.M. Zaninetti, 2011



7. Tennessee, 7 articles.



Skyline de Midtown vue de Piedmont Park - Atlanta, GA
source Wikipedia


8. Géorgie, 7 articles. 


Paysage du Lowcountry - Bluffton, SC
source Pexel

9. Caroline du Sud, 5 article. 




Les Blue Ridge Mountains - Blue Ridge Pkwy, NC
source Wikipedia 


10. Caroline du Nord, 9 articles.






Lifeguard Stand - South Beach - Miami Beach, FL
source Wikimedia 



11. Floride, 21 articles.


MID ATLANTIC



Carte du Mid-Atlantic
source "Maury's New Elements of Geography for Primary and Intermediate Classes" 1907 via Wikimedia

La région du Mid-Atlantic s'étend sur la côte est des États-Unis entre l'Océan Atlantique et les Grands Lacs au nord du parallèle 36°30'N et à l'ouest du méridien 73°W approximativement. Cette région compte 7 états et le District fédéral de Columbia. Il s'agit du centre politique, économique et intellectuel des États-Unis, comprenant 6 des états fondateurs de la nation. On peut subdiviser ce territoire en deux moitiés de part et d'autre de la Ligne Mason-Dixon qui a été tracée par les géomètres britanniques entre 1763 et 1767 pour délimiter les frontières du Maryland avec la Pennsylvanie. Cette ligne de démarcation a séparé les états américains qui pratiquaient l'esclavage au sud et ceux qui l'interdisaient au nord de l'indépendance à 1861.
Au sud, la région de la Baie de la Chesapeake, cœur politique de la nation, s'organise autour de Washington, la capitale fédérale, avec les états de Virginie, du Maryland, du Delaware et de Virginie Occidentale _lui-même abolitionniste d'ailleurs. 
Au nord, les états abolitionnistes de Pennsylvanie, du New Jersey et de New York forment le cœur économique de la nation avec, en particulier, la métropole transactionnelle de New York City.



Monticello - Charlottesville, VA
source J.M. Zaninetti, 2010 


1. Virginie, 11 articles. 



Babcock State Park, WV
source Wikipedia 


2. Virginie Occidentale, 4 articles.   



Capitole (1793-1863) - Washington, D.C.
source J.M. Zaninetti, 2010
 

3. District de Columbia, 1 article. 



Inner Harbor vu du National Aquarium - Baltimore, Maryland
source Wikipedia


4. Maryland, 5 articles.



Jardins de Nemours Estate - Wimington, DE
source Wikipedia 


5. Delaware, 3 article. 


Independence Hall - Philadelphia, PA
source Wikipedia 


6. Pennsylvanie, 11 articles. 



Cape May Historic District - Beach Ave - Cape May, NJ
source Wikimedia


7. New Jersey, 5 articles. 



Statue de la Liberté (1886) - Statue of Liberty Natl. Mont. - New York City, NY
source J.M. Zaninetti, 2012


8. New York, 18 articles.


Nouvelle Angleterre

 


Carte des états de Nouvelle Angleterre par M. F. Maury
source Maury's New Elements of Geography for Primary and Intermediate Classes (1907) via Wikimedia

La région de la Nouvelle Angleterre s'étend sur la côte est des États-Unis sur les rives de l'Océan Atlantique à l'est du méridien 73°W approximativement. Cette région compte 6 états. Il s'agit, avec la Virginie, de l'un des deux noyaux historiques de la colonisation britannique qui ont donné naissance à la nation américaine. Centre intellectuel des États-Unis, Boston est aussi la ville où la révolte contre la tutelle coloniale a éclaté en 1773. La Nouvelle Angleterre comprend 4 des 13 états fondateurs de la République. Les résidents de la Nouvelle Angleterre ont tendance à considérer qu'ils sont à l'origine de la nation, à cause des "Pères pélerins" de 1620 d'une part et de la "Boston Tea Party" de 1773 d'autre part. Bien que cette revendication soit en partie usurpée, de nombreux américains adhèrent à ces mythes fondateurs symbolisés par la célébration de Thanksgiving. Le rayonnement culturel de la Nouvelle Angleterre se combine à la beauté de son littoral et de ses moyennes montagnes boisées pour en faire une destination touristique prisée, en particulier auprès du public américain. Bien que l'ensemble de la Nouvelle Angleterre soit située à moins d'une journée de route de Boston, cette dimension réduite cache une grande diversité géographique. A l'opposition entre l'intérieur et le littoral s'ajoute celle qui distingue les trois états du Sud (Connecticut, Massachussets et Rhode Island), densément peuplés et urbanisés, des trois états du Nord (Vermont, New Hampshire et Maine) beaucoup plus sauvages.

Mystic Seaport - Connecticut
source Wikimedia 

1. Connecticut, 6 articles. 



Marble House (1892) - Newport, RI
source Wikimedia


2. Rhode Island, 4 articles.

Le Puritain - Augustus Saint-Gaudens (1881) - Springfield, MA
source Wikimedia 

3. Massachusetts, 4 articles viennent d'être publiés. Les autres suivront petit à petit.




Ouest canadien




Lac Chephren, Promenade des Glaciers, Parc national de Banff, Alberta, site inscrit à l'inventaire du patrimoine naturel mondial de l'humanité (UNESCO) 

Source: J.M. Zaninetti, 2016 

Vous pouvez commencer par l'article transversal sur les Parcs Nationaux des Rocheuses Canadiennes qui sont le premier but de voyage dans cette partie du monde. 
L'Ouest canadien présente des similitudes étonnantes avec l'Ouest Américain, tout au moins le Nord-Ouest des États-Unis, car ses latitudes boréales donnent un aspect nordique indéniable à l'Ouest canadien. Mais en dépit des similitudes, l'Ouest canadien est unique, par son histoire et son environnement différents, mais aussi par la culture de cette jeune nation qui a tant de géographie et si peu d'histoire qu'elle fait sans cesse références à la grandeur impériale évanouie de l'Empire Britannique et vénère la Reine Élisabeth II, qui est aussi la souveraine du Canada. Comme aux États-Unis, mais sur des distances plus courtes, on passe par trois régions très différentes quand on traverse l'Ouest canadien d'ouest en est, la Côte Pacifique, encore très sauvages et marquée par les riches cultures des Premières Nations, les Montagnes Rocheuses aux paysages grandioses et les plaines de la Prairie canadienne qui ont des liens de parenté avec les Grandes Plaines centrales des États-Unis. Enfin, il ne faut pas négliger le Grand Nord qui confine au territoire de l'Alaska accessible par le Territoire du Yukon.

Les destinations de l'Ouest canadien sont réparties dans 4 chapitres provinciaux :


Parc provincial Dinosaur, Alberta
source : J.M. Zaninetti, 2016 


1. Alberta 15 articles.



Canada Place, Vancouver, Colombie Britannique

Source: J.M. Zaninetti, 2016 


2. Colombie Britannique, 34 articles.


Forêt boréale, lacs et zones humides du Parc National Prince Albert, Saskatchewan
source Wikipedia 


3. Provinces des PrairiesManitoba et Saskatchewan, 8 articles.


Crépuscule sur le Midnight Dome, solstice d'été vers minuit - Dawson City, YT
source Pinterest

4. Yukon et Territoires du Nord-Ouest,  8 articles. Cette dernière section décrit aussi les quelques destinations de l'Alaska qui ne sont directement desservies que par des routes venant du Canada.



Concevoir un roadtrip

 


Le réseau des détours pittoresques (120 routes classées à ce jour) forme l'ossature du "roadtrip" à l'américaine

source U.S. Forest Service via Wikimedia

Quand vous voulez préparer un voyage en indépendant en Amérique du Nord, la première chose à faire est de penser à un itinéraire, un "roadtrip" dans la grande tradition américaine du voyage basé sur l'usage de l'automobile. Mais par où commencer ? La région est immense et vous ne pourrez pas tout voir. Limitez-vous à une ou deux régions voisines, cela fait déjà un voyage très riche.

Organiser un voyage est d'abord une question de temps et d'argent. De combien de temps disposez-vous ? Telle est la question existentielle qui est posée au candidat au voyage. Accessoirement, mais les deux questions sont liées, de combien d'argent disposez-vous pour ce voyage. Comme le coût du voyage est d'abord une fonction de sa durée, et qu'il existe ensuite aux États-Unis et au Canada des options de séjour à tous les tarifs, on parlera donc principalement de temps, car contrairement à l'argent, le temps est incompressible et ne peut pas être échangé.

Après un vol de 6 000 à 9 000 kilomètres avec 5 à 10 heures de décalage horaire, il semble déraisonnable d'organiser un circuit de moins de 2 semaines en Amérique du Nord pour un visiteur venu d'Europe. Nos cousins Canadiens sont privilégiés, car le voyage est beaucoup moins long et le décalage horaire moindre (au plus 5 heures), ils peuvent donc raisonnablement considérer aussi des séjours ciblés d'une semaine à 10 jours. Ils ont aussi (jusqu'à présent) des facilités pour entrer aux États-Unis.

Diverses suggestions de circuits d'une durée de 2 à 4 semaines sont présentées dans des articles dédiés. Pour trouver mes suggestions de roadtrip en Amérique du Nord, suivez le mot-clé "itinéraires" ou consultez la liste des itinéraires conseillés associés à la région qui vous intéresse en suivant les mots-clés "état", "province" ou "transversal".

Mais le voyage n'est pas seulement une affaire de contraintes, c'est aussi un principe de plaisir.

Choisissez tout d'abord la grande destination phare qui vous fait rêver et justifie un aussi long voyage. Ensuite, brodez un itinéraire autour. Je vous invite à suivre les liens qui ont été présentés dans les paragraphes précédents pour commencer à concevoir votre voyage.


Préférez la qualité à la quantité ! Je recommande de ne pas multiplier les longues étapes, et de rester dans les limites d'un parcours dont la longueur moyenne des étapes n'excède pas 300 kilomètres par jour. Si vous faites de longues étapes de liaison certaines journées sans pratiquement rien visiter avec 7 à 8 heures de temps de conduite au maximum (sans compter les arrêts indispensables), veillez à alterner ces journées de temps perdu sur la route avec des étapes de 2 nuits ou plus au même endroit avec des journées de visite sans grandes distances (excursions de moins de 200 kilomètres dans la journée).



La saison du voyage 

 

 

Meilleure saison pour les visites et les activités de plein-air aux États-Unis
carte modifiée par l'auteur

J'ai choisi le parti pris de parler principalement d'un voyage d'été organisé en indépendant, avec la volonté d'ouvrir au lecteur de nouveaux horizons, des chemins de traverse, pour qu'il se compose par lui-même un itinéraire réalisable qui lui ressemble, car le voyage est avant tout une expérience.

La saison du voyage a son importance, car l'Amérique du Nord est deux fois plus vaste que l'Europe. Vous avez des régions aux climats très divers. On peut grossièrement partager les États-Unis en deux zones de dimension inégale. Au nord, des régions qui se visitent plus agréablement en été de Memorial Day (fin Mai) et Labor Day (début Septembre), au sud des régions qu'il est préférable de découvrir en-dehors de la saison estivale, de Septembre à Mai.



Badwater, parc national de la Vallée de la Mort, Californie.
Source Volovecto - A Traveler's photo journal 

 
Le parc national de la Vallée de la Mort est l'exemple-type du parc national qui se visite en saison d'hiver. Tandis que les hivers y sont le plus souvent très doux, l'été n'est pas une saison favorable pour y exercer des activités de plein air. Personnellement, je ne vois pas l'intérêt de rester dans une voiture climatisée pour traverser dans la brume de chaleur un désert où le thermomètre dépasse les +45°C dans l'après-midi. Je suis sensible à l'expérience du voyage, et je ne pense pas que remplir un catalogue de destinations supposées "incontournables" mérite de voyager dans des conditions désagréables.

Inversement, beaucoup de parcs nationaux se trouvent en montagne, et une visite hivernale est rendue impossible, ou au moins difficile, même à des latitudes relativement basses comme au Grand Canyon, à Yosemite ou à Sequoia. C'est pourquoi l'été reste la principale saison du voyage dans l'Ouest Américain. Ce qui est vrai aux États-Unis, est encore plus vrai au Canada, sauf pour les skieurs bien entendu. Cependant, certaines destinations du Sud des États-Unis se visitent plutôt en hiver, tandis que d'autres, sur le littoral Pacifique de la Californie, se découvrent en toute saison.



Sur la route




Route 287, Madison Valley, Montana, à proximité de Yellowstone

Source: J.M. Zaninetti, 2010
 
On roule bien en Amérique du Nord, où les routes sont généralement excellente, nationales comme autoroutes, et le trafic est fluide en dehors des grandes métropoles. Los Angeles, San Francisco et Vancouver détiennent la palme des encombrements sur la côte Ouest. Par contre, la circulation est plus compliquée dans l'Est, dont les nombreuses régions métropolitaines sont souvent très congestionnées, comme par exemple la région de Toronto au Canada ou celle de Miami en Floride. Il faut donc prévoir des étapes plus courtes pour un voyage dans l'Est Américain que dans l'Ouest.


Par contre, la vitesse est régulée à 95 - 115 kilomètres par heure un peu partout (plus dans le Montana et l'ouest du Texas où l'on peut monter à 130 km/h sur autoroute et 115 km/h sur les routes nationales). Ne sous-estimez jamais les temps de trajet et ne prévoyez pas de faire d'excès de vitesse, vous vous ferez arrêter tôt ou tard. La vitesse est très contrôlée sur les autoroutes, et c'est une source de recettes fiscales pour les états, donc évitez les ennuis... On vous aura prévenu ! Un proverbe américain dit : "When in Rome, do as Romans do". Modelez votre vitesse sur la conduite apaisée de la majorité des conducteurs américains, et tout ira bien. Si sur une route, vous constatez que la file excède la vitesse autorisée de plus de 5 miles par heure aux USA (marge de tolérance des contrôles routiers) ou de 10 km/h au Canada, alors, ne suivez pas la file, laissez-les prendre de l'avance. En effet, la police tend à arrêter le dernier contrevenant dans la file (cela peut paraître injuste, je sais). Je parle d'expérience...


Bien organiser son voyage dans l'Ouest Américain


Voici quelques conseils pour s'organiser par soi-même. Il faut commencer à préparer votre voyage plus d'un an à l'avance.

A. Quels sont les parcs nationaux visités ? Y a-t-il des nuits de prévues dans les parcs Nationaux ? Cette question est particulièrement importante quand on veut visiter le parc national de Yellowstone. Il faut réserver ses nuits en lodge et donc connaître ses dates 13 mois à l'avance en Juillet ou en Août, avant même de pouvoir réserver un vol ! La situation est plus confortable pour un voyage en Juin ou en Septembre, périodes où l'on peut ne réserver que 6 mois d'avance... Au Canada, la situation est compliquée dans les Parcs des Rocheuses, avec des tarifs parfois exorbitants, et autour du parc national Pacific Rim où l'offre d'hébergement est rare et onéreuse. Les tarifs d'hébergement sont aussi un souci dans le centre des grandes métropoles les plus touristiques telles que Vancouver ou San Francisco par exemple.


En dehors des parcs nationaux et des métropoles, des réservations précoces sont aussi recommandées sur certains sites aux USA, principalement à Monument Valley si vous voulez loger à The View Hotel, sinon vous avez le Goulding's Lodge et des B&B se sont ouverts. En dernier recours, vous pouvez loger à Kayenta ou à Mexican Hat.

Dans tous les cas, je recommande de boucler toutes les réservations au plus tard 3 mois avant le départ.

B. Vérifiez que vous avez un passeport en cours de validité jusqu'à votre jour de départ des USA ou du Canada au moins 3 mois avant le départ, faites le refaire dans le cas contraire. Je rappelle que le numéro de passeport est nécessaire pour la réservation des billets d'avions. Nos amis Canadiens sont dispensés de cette formalité (veinards).

C. N'attendez pas la dernière minute pour réserver les billets d'avion. Selon les compagnies, les offres les plus avantageuses viennent entre 11 mois et 3 mois d'avance. Quand vous surfez sur des comparateurs, faites attention à l'IP Tracking, avancez masqués en "navigation privée" pour éviter une augmentation artificielle des prix. Si votre cadre de travail le permet, vous pouvez surveiller des prix depuis votre PC au bureau (1 fois, att! NSFW) et réserver un autre jour à domicile...

D. La location de voiture (camping-car) est la dernière grosse dépense à anticiper, cela étale votre budget et n'attendez pas trop pour un camping-car, par contre, vous trouverez toujours des voitures 1 mois à l'avance sauf si vous cherchez un carrosse vraiment biscornu...

E. Une fois que vous avez une idée de votre itinéraire achetez la dernière version des guides de voyage "papier" 3 mois avant de partir. En langue française, je recommande (sans ordre de préférence) Ulysse, Lonely Planet, Guide Bleu, Guide du Routard, ainsi que les Guides Verts Michelin. Les conseils sur Internet c'est sympathique, mais ce n'est pas suffisant pour vous organiser vraiment sérieusement. Les guides, c'est aussi l'occasion de vous documenter, et de trouver de bonnes adresses où manger, des conseils pratiques (poste, urgences, etc...).
 


F. Un mois à l'avance, les visiteurs européens devront faire (et régler) les formalités d'entrée en ligne, ESTA pour les USA, AVE pour le Canada. Ces formalités se font au port d'entrée lorsque l'on franchit la frontière entre les deux pays en voiture.

G. Préparer les valises une semaine avant le départ. Suivez les conseils des guides de voyage papier. N'oubliez pas chapeaux, crème solaire, répulsif anti-moustique pour "zone infestée", et tout le toutim. Préparez votre pharmacie de voyage, si vous n'avez pas d'accident, mais de petits tracas ordinaires (troubles gastriques, dermatologiques, ORL, céphalées...), consulter un médecin coûte $100 dollars, et ce ne sera pas remboursé.

H. Une fois sur place, surveillez la météo chaque jour. Privilégiez l'information locale. Ne surtout pas entreprendre d'expéditions dans des canyons en fente (slot canyons) en cas de risque d'orage sérieux.
En saison estivale, il convient désormais de surveiller aussi les incendies de forêt qui ravagent de plus en plus l'Ouest américain. 

Autre site conseillé


Ouest USA Les merveilles de l'ouest américain
(site remarquable sur la randonnée)


Je vous souhaite une agréable lecture, une bonne préparation de votre itinéraire, et surtout, de faire de beaux voyages !


Carte Interactive des sites et destinations


Vous pouvez également vous orienter dans le blog à l'aide de la carte interactive ci-dessous : 


Carte Interactive du blog "Promeneur de l'Amérique du Nord
Conception et création, Jean-Marc Zaninetti, 2015-2019


Couleurs des symboles

pourpre = destination incontournable à voir absolument ****
rouge = destination qui vaut le voyage ***

orange = destination culturelle qui mérite le détour **

vert = destination naturelle (parc) qui mérite le détour **

bleu = autre destination intéressante *


Mode d'emploi

Zoom avec la molette, déplacement avec la souris.
Sélectionner une destination en cliquant sur le symbole, le titre est le lien hypertexte ouvrant la fenêtre de l'article consacré à cette destination



NOTE D'INFORMATION

Conformément à la législation européenne, des cookies sont employés et des données collectées sur ce blog par la société Google. Par mesure de courtoisie, Google m'informe avoir ajouté sur ce blog une note d'information expliquant l'utilisation que fait Google de certains cookies Blogger et Google, y compris les cookies Google Analytics et AdSense, ainsi que d'autres données collectées par Google.
Je confirme que ces informations concernent effectivement ce blog et qu'elles y apparaissent.